skip to Main Content

La location de voiture reste le moyen de transport privilégié des voyageurs en Guadeloupe. Il s’agit en effet de la solution la plus pratique et confortable pour dénicher les trésors de Basse-Terre et Grande-Terre.

Mais d’autres moyens de transport permettent aussi de découvrir l’île, à un autre rythme. Du bus au stop, en passant par la location de scooter et la virée en bateau, quelles sont les meilleures options pour déceler les secrets guadeloupéens ?


1. Découvrir la Guadeloupe en voiture

La voiture : solution la plus pratique pour profiter de l’île

C’est le moyen de transport le plus adéquat pour visiter la Guadeloupe. Les routes sont presque totalement goudronnées et permettent de rejoindre toutes les parties de l’île. Basse Terre, notamment, est difficile d’accès sans véhicule car certaines voies y sont accidentées et les bus ne circulent pas beaucoup. Il est également compliqué de rejoindre certains ports de plaisance sans voiture.

Atttention au choix du véhicule

Au volant, il faut toutefois être vigilants : les routes de montagne et le réseau secondaire sont un peu étroits et cachent de nombreux nids-de-poule. Il est important alors de choisir le bon véhicule à louer pour rouler en toute sérénité en fonction du type de trajets prévus.

véhicule de location

Pour un voyage tranquille, louez une voiture dès votre atterissage

A moins de rendre visite à des amis ou de la famille qui habite en Guadeloupe et qui pourra venir vous récupérer à l’aéroport, à votre atterissage vous allez rapidement vous demander comment faire pour rejoindre votre hébergement avec toutes vos affaires. Si votre logement se trouve juste à côté de l’aéroport à Pointe-à-Pitre, vous pourrez toujours essayer de vous débrouiller à pied ou en bus.

Mais si vous avez choisi un endroit un peu plus pittoresque pour  votre séjour, comme un gîte en pleine nature ou un hotel au bord de l’eau, vous allez sans doute avoir besoin d’un véhicule pour vous y rendre. Heureusement il existe de nombreuses solutions pour louer une voiture à l’aéroport. Si vous ne voulez pas faire la queue dans les agences de location sur place, vous pouvez réserver en ligne à l’avance. Vous n’aurez alors plus qu’à récupérer votre voiture et rejoindre la route pour bien commencer vos vacances !

 

Voyager en Guadeloupe2. Le bus : un choix économique mais peu fiable

Les bus appartiennent, pour beaucoup, à des sociétés privées. Chaque compagnie décide donc des jours et des horaires de transport. Les bus ne partent, généralement, que lorsque les passagers sont assez nombreux, ce qui peut rendre leurs passages… aléatoires.

Ceux qui desservent le sud de Grande-Terre sont toutefois assez réguliers, ils acheminent les voyageurs jusqu’aux principales villes de Sainte-Anne, Le Gosier ou le port de la Marina de Bas du Fort. En moyenne, le tarif est de 2 € pour aller d’une ville à l’autre.

Le prix d’un ticket oscille entre 1,20 et 4 € en fonction du trajet. Le transport en bus est plutôt pratique et économique pour découvrir l’île. Il ne faut simplement pas être pressé par le temps.

Vous pouvez très bien prendre le bus pour vous rendre d’un endroit à un autre, mais vous serez vite limité pour explorer les environs sans voiture. Vous avez bien sûr l’option de louer une voiture sur place pour une courte durée une fois arrivé à une destination intéressante en transports en commun.

3. Se déplacer à pied : bien choisir où loger

Lorsqu’on veut se passer de voiture, le conseil numéro 1 est de réserver un logement à Grande Terre, à proximité des villes Saint-Anne ou Le Gosier. Ici, on trouve magasins, restaurants et quelques jolies plages à proximité que l’on peut facilement rejoindre à pied.

4. Se déplacer en bateau

Le bateau est le moyen de transport incontournable pour se déplacer d’île en île. Que l’on ait loué une voiture ou pas. Le seul souci est que de nombreux ports ne sont pas faciles d’accès sans voiture. Il y a toutefois quelques îles que l’on peut visiter facilement comme l’îlet du Gosier.

Une navette fluviale part de la petite jetée située au centre de la ville du Gosier et ne met que 5 minutes pour rejoindre l’îlet paradisiaque. Les îlots de sable préservés du Grand-cul-de-sac Marin qui abrite piscines naturelles et eaux cristallines peuvent également être visités en bateau. Il suffit de partir du port de plaisance La Marina Bas-du-Fort à Le Gosier, au sud-ouest de Grande Terre. Au départ de Saint François, au sud-est de Grande Terre, il est également possible de rejoindre en ferry les îles des Saintes, Marie galante et la Désirade.

5. En faisant du stop

Le stop fonctionne surtout sur les routes où les bus ne passent pas. Les Guadeloupéens se déplacent d’ailleurs beaucoup en stop. Il s’agit cependant plus d’une solution de dernier recours, ou bien d’un choix éthique si vous pratiquez le Slow Tourisme et que vous n’avez pas spécialement de contraintes de temps.

6. Louer des scooters ou motos

Ces moyens de transport sont assez peu développés en Guadeloupe. Sur l’île des Saintes, au sud de Basse-Terre, se déplacer en scooter peut être agréable. Mais partout ailleurs, il est déconseillé de louer une moto ou un scooter car le réseau routier comprend parfois du sable, des dos-d’âne non indiqués ou des rétrécissements de voies.

Bien évidemment, ce moyen de transport est seulement adapté aux déplacements courts et ne convient pas aux familles avec de jeunes enfants. Si vous avez envie de louer un deux-roues pour une question de budget, vous devriez vous renseigner sur les prix de location de voiture en Guadeloupe. En effet, louer une petite voiture peut être très économique (et beaucoup plus pratique), surtout si vous faites appel à une agence de location indépendante.

 

 

Back To Top